MINI-MISSION A L'ETRANGER
EU1$, Novembre 2002
L'élargissement de l'Union Européenne



Elargissement: oui/non? Jusqu'où? Quand? Comment?
Les institutions européennes ont beaucoup œuvré ces cinq dernières années pour que dix candidats à l'entrée dans l'Union Européenne soient admis en son sein, élargissant du coup la zone à un ensemble de pays dont on connaît finalement assez mal les histoires, les cultures, les enjeux économiques, sociaux et humains.

L'Union Européenne n'a-t-elle pas un peu joué les "apprentis sorciers", en acceptant l'entrée de ces pays, dont certains s'avèrent si peu prêts à intégrer l'Union, tant leurs fondamentaux économiques apparaissent fragiles ?

Les questions qui se posent spontanément sont d'abord générale : Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sommes-nous prêts à les accueillir ? Comment vont-ils se comporter ? Quelles conséquences cet élargissement aura-t-il sur le fonctionnement des institutions européennes, déjà grevées par la lourdeur et la lenteur de leurs décisions, mais aussi sur les Etats- Membres eux-mêmes, et plus particulièrement la France, sur le plan politique, économique, social, culturel ?

Mais plus précisément : Comment s'articuleront ces nouvelles adhésions avec les travaux de la Convention sur la réforme des institutions ? Quels sont les enjeux économiques et industriels de cette adhésion ? La politique industrielle de l'Europe s'en trouvera te elles renforcée ou au contraire amoindrie ? L'industrie française pourra telle ou saura t elle en saisir les opportunités tout en en évitant les pièges ? Quel rôle pourra jouer l'état français dans ce domaine ?
Participants
Albert ALDAY (MP2000), Serge ARNAUD (MP1984), André CHAUVIN (MS1992), Sabine DASSONVILLE (MP1983), Pierre DENUELLE (MP1983), Xavier DEGEORGES (MP2001), Xavier DELVART (MP1993), Béatrice DURAND (MP1995), Frédéric HABERT (MP1997), Nicole HIRSCH-TRICART (MP1972), Bernard JACOB (MP1979), Jean-Pierre LE CHEVILLER (MP1973)), Thérèse LOPEZ (FNEP), Roger MOIROUD (MP1979), Julien ZWINGELSTEIN (MP1976)
Programme
matin : L'élargissement pour l'industrie européenne : une opportunité sous conditions    présentation d'O. Ricard (.pps 70 ko)
Olivier RICARD (MP 79), Direction des Affaires Européennes, TotalfinaElf
Déjeuner chez TotalFinaElf
après-midi : Commission Européenne, Direction Générale de l'Elargissement
Accueil
par Madame Evelyne PICHON
Les enjeux de l'élargissement de l'Union Européenne
Maurice GUYADER, Administrateur principal, Direction générale de l'Elargissement
L'agriculture et l'élargissement
Madame Claude VERON-REVILLE, Administrateur, Direction générale de l'Elargissement
  (10 pages, 53 ko)
Résumé : Le processus d’élargissement n’est pas nouveau pour l’Union européenne. Mais l’élargissement dont il est question pour 2004, qui porte sur huit pays d’Europe Centrale & Orientale (PECO) plus Malte et Chypre, est le plus grand que l’UE ait jamais réalisé et portera le nombre des pays membres de quinze à 25.
L'adhésion de dix nouveaux Etats membres à l'Union Européenne ne changera certes pas grand’chose au plan économique. L’Union européenne augmentera son territoire de 34%, sa population de 76 millions d'habitants, mais son PIB de 5% seulement. "Too small to mater".
Aussi bien les raisons et les conséquences de cet élargissement sont plus politiques qu’économiques mais l’intégration de pays dont les niveaux économiques sont très différents de ceux de l’Union actuelle ne laisse pas de poser des problèmes délicats. L’Europe qui se construit risque de perdre de son homogénéité et de sa cohésion, car parmi les 25 pays on trouve des différences importantes de niveau économique mais aussi de parcours politique.
Au-delà se pose le problème des frontières de l’Union et dans l’immédiat le cas de la Turquie. Moins d’un trentième de son territoire se trouve en Europe. Cependant un traité d’association a été signé avec elle dès 1963 et en décembre 1999 au sommet d’Helsinki le Conseil européen a reconnu à la Turquie le statut de candidat à l’adhésion.
D’autres pays proches manifestent périodiquement leur intérêt pour l’intégration européenne. L’Union gagnerait, en cette matière, à adopter des critères clairs.

Photos B. Jacob


photo n1 - 2002novembre_1 photo n2 - 2002novembre_1 photo n3 - 2002novembre_1 photo n4 - 2002novembre_1 photo n5 - 2002novembre_1 photo n6 - 2002novembre_1 photo n7 - 2002novembre_1 photo n8 - 2002novembre_1 photo n9 - 2002novembre_1 photo n10 - 2002novembre_1 photo n11 - 2002novembre_1 photo n12 - 2002novembre_1 photo n13 - 2002novembre_1 photo n14 - 2002novembre_1 photo n15 - 2002novembre_1 photo n16 - 2002novembre_1 photo n17 - 2002novembre_1 photo n18 - 2002novembre_1 photo n19 - 2002novembre_1 photo n20 - 2002novembre_1 photo n21 - 2002novembre_1 photo n22 - 2002novembre_1 photo n23 - 2002novembre_1 photo n24 - 2002novembre_1 photo n25 - 2002novembre_1 photo n26 - 2002novembre_1 photo n27 - 2002novembre_1 photo n28 - 2002novembre_1 photo n29 - 2002novembre_1 photo n30 - 2002novembre_1 photo n31 - 2002novembre_1 photo n32 - 2002novembre_1 photo n33 - 2002novembre_1 (pour agrandir une photo cliquer dessus)