MINI-MISSION/VISITE EN FRANCE
Strasbourg et Freiburg-im-Breisgau (Allemagne), F��vrier 2008
L'énergie et le développement durable en Alsace

Programme Dîner-débat C Buchel Electricité de Strasbourg Politiques d'énergie de la région Commission Centrale pour la Navigation du Rhin Le palais du Rhin Soultz-s-Forêts - Géothermie Mertzwiller - De Dietrich Freiburg-im-Breisgau Le vin d'Alsace



photo n1 - 2008fevrier_8 photo n2 - 2008fevrier_8 photo n3 - 2008fevrier_8 photo n4 - 2008fevrier_8 photo n5 - 2008fevrier_8 photo n6 - 2008fevrier_8 photo n7 - 2008fevrier_8 photo n8 - 2008fevrier_8 photo n9 - 2008fevrier_8 Photos B. Jacob & A. Chauvin   (pour agrandir une photo cliquer dessus)


Mertzwiller : présentation et visite de l'entreprise De Dietrich Thermique
Entretien avec le Directeur Recherche et Développement

De Dietrich est une entreprise d’origine ancienne (créée en 1684, elle garde encore comme marque le cor de chasse, marque de qualité qui lui a été attribué par le Roi en 1778) et enracinée dans l’histoire d’Alsace, (la Marseillaise a été chantée par Rouget de Lisle dans les salons de Ph. F. de Dietrich en 1792). De Dietrich Thermique, issue de ce groupe, a été acquis en 2005 par le groupe hollandais Remeha, dont il constitue la principale entité industrielle. Le groupe avec 2400 collaborateurs pèse 533 M Euros de CA et est le 8e industriel mondial dans sa spécialité (chaudières). De Dietrich compte pour 408 ME de CA avec 2000 personnes. Le groupe opère sur 4 sites : Appeldoorn aux Pays Bas (chaudières à condensation), et en Alsace, Mertzwiller (assemblage de chaudières, régulation, ballons), Thann (brûleurs) et Saint-Louis (chauffe-eau). La fonderie de Niederbronn est en cours de filialisation pour s’ouvrir à des perspectives hors du groupe.

De Dietrich sur ses produits de chauffage détient 20 % du marché français et est le 8e européen. Il s’appuie sur un réseau de 200 distributeurs et de 560 points de vente. Dans ce métier l’installateur reste le prescripteur et il faut donc « faire vivre » le réseau (produits, formation, animation commerciale). Depuis 1905 De Dietrich a créé une gamme de chaudières et a accompagné ou suscité les évolutions (chaudière à condensation, pompe à chaleur) et s’est intégré en particulier sur les composants critiques (brûleurs, commandes et régulation). Aujourd’hui il continue à détenir une part importante sur les chaudières fuel ou gaz mais a dû veiller à se positionner sur les produits les plus modernes (et économe en énergie) pour les chaudières qui vont inévitablement décliner, et à lancer des gammes de nouveaux produits d’avenir : Pompe à chaleur, solaire, commande/contrôle. Ainsi, pour la pompe à chaleur, en 2006 elle distribuait un produit acheté, puis lançait en 2008 un produit propre, qu’elle fait maintenant évoluer.

En 2009 sera lancée une gamme photo-voltaïque. Ces produits sont conçus par un centre de recherche de 100 techniciens et ingénieurs, disposant de 8 labos. L’objectif est de commercialiser des produits « plug and play » pour faciliter la pose par l’installateur mais également de veiller à l’effort de formation (centre accueillant 10 000 stagiaires par an, aussi bien les installateurs que leurs épouses travaillant souvent en aide commerciale et comptable), à l’aide à la vente (18 techniciens), de disposer d’un SAV intégré (sur option) et de contrôler les pièces de rechange, enfin d’avoir constitué un site internet grand public comme professionnel. Pour l’avenir les objectifs commandant la stratégie de développement de nouveaux produits sont clairs : limiter les besoins d’énergie; récupération de chaleur ; produits orientés vers les énergies renouvelables ; améliorer le rendement (chaudière à condensation, pompe à chaleur). Sur les planches à dessin nous avons cru apercevoir des piles à combustible, des chaudières à granulé, des brûleurs à huile végétale, et même des chaudières ayant un rendement supérieur à 1 !!!
Benoît Weymuller (MP 1977)